REMIL’DOC

Le projet REMIL’DOC a pour but de réaliser un documentaire à destination du grand public issu des recherches du projet REMILAS, portant plus précisément sur la communication des patients migrants avec les personnels de santé mentale.

Ce projet de documentaire a déjà reçu le soutien financier de : le LabEx ASLAN, le Conseil Scientifique de la Recherche du Centre hospitalier le Vinatier, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, la Préfecture du Rhône, le Ministère de l’Intérieur , la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Lyon Capital TV.

Le film sera réalisé par Antoine Dubos (https://www.antoinedubos.com), en partenariat avec la société de production Société des Apaches (https://lasocietedesapaches.com). Travaillant depuis plusieurs années sur les thématiques de la précarité et de la migration, auteur notamment des films « L’attente » (2018) et « Exils Adolescents » (2018) sur la situation des demandeurs d’asile primo-arrivants et des mineurs non accompagnés, Antoine Dubos s’est montré tout de suite très intéressé par le projet et très sensible aux demandes de l’équipe. Ainsi, il a commencé à travailler à la conception du film en collaboration avec l’équipe REMILAS (ICAR et Ospere-Samdarra) et, à partir d’octobre 2018, avec les acteurs de terrain qui seront impliqués dans le documentaire.

En montrant le quotidien de l’Equipe Mobile Psychiatrie Précarité (EMPP) du Centre hospitalier spécialisé de la Savoie, à Chambéry, qui accueille depuis des années un public migrant allophone en situation de précarité, le film mettra en lumière les richesses et les difficultés des interactions plurilingues dans ce contexte particulier. Plus précisément, le documentaire montrera la complexité de ces situations, en mettant en avant les éléments qui peuvent engendrer des incompréhensions ainsi que les pratiques qui facilitent la communication et produisent un climat de confiance.

Le documentaire aura pour objectif de :

  • Améliorer l’accompagnement et l’accueil des demandeurs d’asile et des réfugiés ;
  • Sensibiliser le grand public et les professionnels sur le thème de la communication institutionnelle avec des migrants et demandeurs d’asile ;
  • Prendre en compte et valoriser le point de vue des personnes concernées ;
  • Communiquer sur les enjeux autour de l’interprétariat en tant qu’enjeu de santé publique important qui reste méconnu ;
  • Valoriser les activités de recherche du projet REMILAS, du laboratoire ICAR et du LabEx ASLAN.

Le documentaire aura une durée de 52 minutes et il sera destiné à une diffusion très large: festivals cinématographiques, projection dans le cadre d’évènements sur la migration (ex. Biennale Traces, Festival Migrant’Scène), télévision, actions de formation pour étudiants universitaires et pour professionnels du monde de la santé et de l’interprétariat.  La sortie du film est prévue pour le printemps 2020.