Former les enseignants à enseigner en ligne – Cathy Cohen

  • DEFINITION

Un des enjeux de la formation à la pédagogie en ligne consiste à réfléchir au rôle des ressources sémiotiques dans la construction du sens. Le focus ici est sur le développement de la compétence sémiopédagogique, explorée à travers le cadrage, c’est-à-dire, comment l’enseignant se positionne devant la webcam et, par conséquent, quelles informations il rend visibles dans le cadre de la caméra.

  • EXTRAIT 1 : Cadrage trop rapproché

Cet extrait se situe à la première séance dont le thème est le monde du travail en France. Elle met en relation l’enseignante (Adèle) et deux apprenantes (Alannah et Catriona). Dans cette séquence, Adèle, ayant introduit le thème de la pause-café en France, demande aux apprenantes ce qu’elles aiment boire pendant la pause-café au travail ou à l’université.

transcription extrait 1

  • QUESTIONS SUR L’EXTRAIT 1
  1. Quelles sont les différentes positions de cadrage d’Adèle?
  2. Quelle position de cadrage adopte-t-elle lorsqu’elle ne comprend pas ce que dit l’apprenante Alannah (« on a euh on a un starbucks »)  et quel peut être l’effet de ce cadrage sur les apprenantes ?
  3. Où se place le regard de l’enseignante dans cette interaction ?

RECOMMANDATIONS DIDACTIQUES

  1. Se positionner devant la webcam de sorte que tout le visage ainsi que les épaules et le haut du torse soient visibles.
  2. Si les gestes peuvent contribuer à la compréhension des apprenants, veiller à ce qu’ils soient visibles dans le champ de la webcam.
  3. Pour montrer son engagement dans l’interaction, regarder vers le centre de l’écran.
  • EXTRAIT 2 : trouver la bonne distance

transcription extrait 2

  • QUESTIONS SUR L’EXTRAIT 2
  1. Quelle est la position de cadrage dominante d’Adèle dans cet extrait ?
  2. Quelle position de cadrage adopte l’enseignante lorsque l’apprenante Catriona ne comprend pas ce qu’elle dit (à 10 secondes) ?
  3. Quelles sont les différentes ressources sémiotiques (proximité à l’écran, gestes, regard, expressions faciales) qui permettent à Adèle de se donner une image plus professionnelle par rapport à l’extrait 1 ?
  • RECOMMANDATIONS DIDACTIQUES
  1. Il est important de se préparer à l’interaction pédagogique en ligne avant de rentrer en contact avec ses apprenants. Pour cela, il est recommandé de :
    • S’habituer au matériel informatique pour trouver la bonne distance par rapport à la webcam.
    • Se filmer en situation de visioconférence quotidienne (ex. Skype ou FaceTime) à l’aide d’un logiciel de capture d’écran dynamique puis de faire une autoconfrontation. Cela permet d’abord de s’habituer à sa propre image et ensuite de modifier petit à petit son activité quand cela s’avère nécessaire.
  2. Une fois les interactions pédagogiques entamées, continuer à se filmer régulièrement et à procéder à l’autoconfrontation, afin de développer sa compétence sémiopédagogique et de faire évoluer sa propre posture. Observer bien les différentes ressources sémiotiques et comment elles s’orchestrent dans la construction du sens.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES