Accueil

Céline ALCADE

Post-doctorante

Sciences du langage / Sciences de l’éducation

Email :
celine.alcade@universite-lyon.fr
celine_alcade@yahoo.fr

Adresse
Laboratoire ICAR
Ecole Normale Supérieure, Site Descartes
15, parvis René Descartes, BP 7000
69 342 Lyon Cedex 07

Domaines et thèmes de recherche

Je travaille actuellement sur l’enseignement-apprentissage des compétences interactionnelles dans la formation professionnelle. J’ai aussi travaillé sur les politiques linguistiques et éducatives européennes (CECRL) ; également sur le rôle de la subjectivité dans la transmission et l’appropriation de la langue-culture étrangère, notamment via le théâtre et la littérature en didactique du FLE.

Mots-clés : Etudes des dynamiques d’enseignement-apprentissage  ─ Ingénierie de la formation ─ Linguistique appliquée  – Linguistique et sociolinguistique interactionnelles  ─ Ethnographie de la communication – Analyse du discours en interaction – Multimodalité – Analyse des représentations ─ Didactique des langues (FLE, FLP, FLS, FOS, FOU) – Didactique des langues (FLE, FLP, FLS, FOS, FOU) et des pratiques artistiques (théâtre, cinéma) – Manuels scolaires – Politiques linguistiques et éducatives.

Formation et diplômes

2017-2019 ATER en sciences du langage à l’Université Paul Valéry Montpellier 3, Institut des Technologies de l’Information et de la Communication (ITIC), Laboratoire Dipralang.

2013 – 2017 Doctorat en sciences de l’éducation et sciences du langage en contrat de recherche avec le Laboratoire d’Excellence ASLAN, Laboratoire ICAR, Lyon 2 ; en partenariat avec l’Institut Paul Bocuse. Titre de la thèse : « Le solfège du service. Transmission-appropriation des compétences interactionnelles dans la formation aux métiers de service en restauration gastronomique », sous la direction de Laurent Veillard. Soutenue le 29/01/2018.

2010 – 2011 Master 2 Recherche en Sciences du Langage, Université Montpellier 3, spécialité «Analyse du discours, Sociolinguistique, Didactique des langues et des cultures», mention Très bien (major de promotion). Sujet de mémoire : « La dynamique d’appropriation linguistique un parcours subjectif à l’encontre des cadres programmatiques actuels ? » sous la direction de Jean-Marie Prieur, mention Très Bien.

2009 – 2010 Master 1 en Science Politique, Université Montpellier 1, mention Bien.

2001 – 2002 Licence et Maîtrise de Sciences du Langage, parcours « Didactique du français langue étrangère », Université Montpellier 3, mention Bien. Sujet de mémoire : « Au carrefour de la pratique et de la théorie : un essai de pédagogie de la pratique théâtrale en classe de FLE – L’expérience roumaine » sous la direction de Gisèle Pierra, mention Très Bien.

2000 – 2001 Formation à l’Ecole internationale de théâtre Jacques Lecoq, Paris.

1995 – 2000 DEUG, Licence, puis Maîtrise Arts du spectacle (spécialité Théâtre), Université Montpellier 3, mention Bien. Sujet de mémoire : « Les Baigneuses de Daniel Lemahieu : une expérience d’écriture, une expérience de mise en scène », sous la direction de Gérard Lieber, mention Très Bien.

1994 – 1995 Baccalauréat série L, option théâtre et latin, mention Bien, Lycée Joffre (Montpellier).

 

Expériences d’enseignements

2018 – 2019
1)
Cours « Didactique du FLE : méthodologies » (CM), en L2 sciences du langage et DU FLE, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC (Institut des Technologies de l’Information et de la Communication). Cours également assuré en enseignement à distance (EAD). Objectif : former aux différents courants méthodologiques d’enseignement-apprentissage des langues étrangères et du FLE (perspective historique et didactique) ; réfléchir aux approches contemporaines et aux enjeux de la didactique du FLE de nos jours ; développer une capacité d’analyse et de croisement de supports didactiques.
2)
Cours « Grammaire du FLE, apprentissage d’une langue » (TD), en Master 1 FLE, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Cours également assuré en enseignement à distance (EAD). Objectif : d’une part, le cours propose de développer chez les futurs enseignants de FLE un certain nombre de savoirs d’ordre grammatical et méthodologique. L’accent est mis essentiellement sur les dimensions linguistiques (analyse de la phrase, principes d’études morphologiques, catégories et fonctions, phrase simple et phrase complexe) et méthodologiques (métalangage, progression grammaticale et progression communicative, exercices et activités grammaticales, articulation grammaire et sens, grammaire et communication). D’autre part, il s’agit de conduire une réflexion sur l’apprentissage d’une langue étrangère, en partant du principe qu’être enseignant nécessite une connaissance approfondie de l’apprenant. Aussi ce cours propose un changement de rôle, l’étudiant devant se mettre dans la peau de l’apprenant face à la langue étrangère qu’il découvre. Une réflexion théorique couplée avec une activité pratique d’apprentissage d’une LE amènent alors celui-ci à une étude et prise de conscience des processus de perception et de compréhension voire de production dans cette démarche.
3) Cours « Erreur, apprentissage, évaluation » (TD), en Master 1 FLE, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Cours également assuré en enseignement à distance (EAD). Objectif : développer une réflexion sur l’apprentissage et l’appropriation des langues étrangères à partir de l’étude du courant de l’analyse des erreurs (émergence historique et disciplinaire). Articulant évaluation et remédiation, l’enseignement propose des éléments de réponse aux questions fondamentales de l’évaluation dans une perspective communicative : qu’est-ce qu’évaluer ? Que faut-il évaluer ? Quand, comment, pour quelle finalité ?
4) Cours « Introduction à la sociolinguistique » (TD), en L2 sciences du langage, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Cours également assuré en enseignement à distance (EAD).Objectif : aborder les objets et méthodes de la sociolinguistique. Après une présentation méthodologique (enseignant), et fort des apports du CM (linguistique et sociolinguistique, conception sociale de la langue, macro et micro-sociolinguistique,  norme et variation, bilinguisme et diglossie, multilinguisme et diversité des langues et situations de contact par études de cas), l’étudiant est chargé de réaliser un dossier sur un sujet sociolinguistique.
5) Cours « Sociolinguistique et anthropologie du langage » (CM/TD), en Master 2 Sociolinguistique et Politiques linguistiques-éducatives et Master 2 FLE, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Cours également assuré en enseignement à distance (EAD). Objectif : dans un premier temps, nous réfléchissons le langage et les pratiques langagières comme cadre d’analyse des pratiques sociales, à partir de cinq objets anthropologiques sur lesquels nous portons un regard sociolinguistique (pouvoir, religion, environnement, migration, frontière), en associant une analyse critique des concepts opératoires à l’approche empirique, basée sur le terrain ; dans un second temps, il s’agit de considérer les apports majeurs d’études ancrées en sociolinguistique et en anthropologie du langage pour penser de façon critique l’usage et l’enseignement-apprentissage des langues. Nous procédons alors en deux temps : 1) en exposant et réfléchissant ensemble des études qui ont eu un impact important dans ces disciplines ; 2) en analysant leur remobilisation sur le terrain dans une perspective de recherche et de formation.

2017 – 2018
1) Cours
« Didactique du FLE : Grammaires » (CM/TD), en L2 sciences du langage dans trois parcours  différents Communications, Médias, Médiations Numériques (CMM)/ Étude et Pratique du Français (EPF, préparation aux concours d’orthophonie)/ Langue, Langage et Société (LLS), Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Cours également assuré en enseignement à distance (EAD). Objectif : aborder en CM les principes théoriques et concepts fondamentaux de la grammaire en FLE (théories linguistiques et grammaires qu’elles ont générées, étude des différentes parties de discours) ; mener en TD des exercices d’analyse grammaticale, ainsi qu’une réflexion didactique (comment enseigner la grammaire en FLE ?).
2) Cours optionnel
« Pratiques artistiques de la parole », en Master 1 FLE, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC (Institut des Technologies de l’Information et de la Communication). Objectif : initier à la pratique théâtrale dans une perspective d’enseignement du FLE, via un travail collaboratif réalisé à partir d’une œuvre dramatique (Le guichet, J. Tardieu, 1966). En me basant sur une expérience de six ans d’enseignement du FLE via la pratique théâtrale et cinématographique, j’ai eu pour but dans ce cours d’ouvrir un espace pour expérimenter collectivement le langage), non seulement dans ses modalités verbales, mais également non verbales (conditions d’émergence de la parole en interaction, présentation de soi, rapport à l’autre et à l’environnement en situation, travail artistique et esthétique de la parole). J’ai aussi abordé la question de l’évaluation en FLE de ce type d’expérimentation. Ce cours a abouti à une représentation publique finale et donné lieu à la création d’un dossier portant sur l’élaboration d’un projet pédagogique présenté à l’oral.
3)
Cours optionnel « Didactique du texte littéraire », en Master 1 FLE, Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Cours également assuré en enseignement à distance (EAD). Objectif : envisager les enjeux de l’utilisation des textes littéraires dans l’enseignement du FLE ainsi que les méthodes, notamment avec une visée communicative et actionnelle. J’ai consacré une première partie du cours à exposer la problématique posée par le littéraire en FLE (statuts, fonctions, attitudes face au texte littéraire dans l’enseignement du FLE, dans une perspective socio-historique). Dans la seconde partie, j’ai proposé un certain nombre d’entrées et de clés de lecture accompagnées d’exemples de propositions et de démarches, discutés avec l’ensemble des participants au cours. Une troisième partie a concerné une proposition d’exploitation d’un ou plusieurs textes littéraires dans une perspective d’enseignement du FLE de la part de chaque étudiant. Enfin, j’ai abordé l’évaluation de ce type d’enseignement en FLE.
4) Cours « Sémantique lexicale et lexicologie » (TD), en L1 sciences du langage parcours Langue, Langage et Société (LLS), Université Paul Valéry Montpellier 3, ITIC. Objectif : travail des notions de bases de la sémantique lexicale et lexicologie (domaines d’application, signe linguistique, référence et sens, unité lexicale, morphologie, sens linguistique, relations sémantiques lexicales, changement et analyse du sens, lexicographie, pragmatique).

2016 – 2017
1) Cours «Éducation et formation tout au long de la vie», TD «Etude de cas, analyses de situations, et explorations bibliographiques dans le champ de l’éducation», à destination d’étudiants de L1 sciences de l’éducationLyon 2, ISPEF (Institut des Sciences et des Pratiques d’Education et de Formation), Lyon. Objectif : sensibiliser les étudiants à la possibilité de se former/d’apprendre en dehors du cadre scolaire, tout au long de la vie personnelle et professionnelle, ainsi que de s’approprier quelques concepts de base, connaître les acteurs et dispositifs principaux de la formation des adultes. Réalisation d’une enquête de terrain « Un adulte en formation ».
2) Séminaire «Interactions, plurilinguisme et apprentissages», dans le cadre du M2 MEEF (Métiers de l’Éducation Et de la Formation) Lyon 2, ISPEF. Objectif : proposer, en continuité avec le M1, des apports méthodologiques et thématiques sur les questions du langage oral en interaction (y compris les composantes non verbales) en lien avec l’acquisition des savoirs. Il aborde également les problématiques du bi-plurilinguisme : accueil des élèves allophones, didactique du plurilinguisme, Français langue étrangère ou seconde, Français langue étrangère ou seconde, et gestion de la diversité linguistique en classe. Réalisation de travaux intermédiaires, du mémoire professionnel et de sa soutenance orale.

2013 – 2016 Travail d’ingénierie de la formation sur objectif spécifique (formation aux compétences interactionnelles du service en restauration gastronomique), en collaboration avec les maîtres d’hôtel-formateurs, à l’Institut Paul Bocuse dans le cadre de la thèse. Réaménagement du programme de formation au service en restauration, avec la création et l’organisation en collaboration de nouveaux modules, ainsi que l’enseignement de séances de formation (notamment de vidéo-formation aux pratiques interactionnelles avec la clientèle) à destination des étudiants de 1ère année de licence professionnelle en Management international de l’Hôtellerie-restauration, et formation de formateurs. J’ai également assurée des formations faisant le lien entre interactions et santé pour des organismes extérieurs (personnel des HCL, personnel ORPEA).

2008 – 2013 Conceptrice, formatrice et évaluatrice épreuves DELF-DALF (tous public, juniors/scolaires) pour le CIEP (Centre International d’Etudes Pédagogiques, Sèvres), depuis Montpellier.

2008 – 2009 Cours pour étudiants avancés (langue et culture), Accent Français, Montpellier.

2006 – 2008 Enseignement du FLE, Université de Concepción, Département des Langues étrangères, filière Traduction/Interprétation (cours de langue classiques et avec utilisation d’internet et des nouvelles technologies ; cours « Travail de l’oral à travers films et courts-métrages français », réalisation d’ateliers d’écriture, de courts et moyen métrages, de pièces de théâtre, et d’événements culturels semestriels) ; Alliance Française de Concepción (ateliers d’écriture, de civilisation et culture française, pratique de la langue et conversation pour étudiants avancés) ; enseignement du FOS (domaine de la gastronomie) à l’Institut Diego Portales de Concepción, Concepción, Chili.

2003 – 2005 Enseignement du FLE, bibliothèque, école spécialisée, Université pédagogique de Smolensk (cours de langue et de « travail de l’oral à partir de textes, photos et films français ») ; création d’événements culturels dans le cadre du Programme de coopération franco-russe du Ministère des affaires étrangères français, Russie (ateliers d’écriture, montage de la pièce « Petits rôles » et réalisation d’un moyen métrage à partir de l’œuvre « Des cendres et des lampions » de Noëlle Renaude, avec la participation de 70 locuteurs francophones russes, à l’occasion de sa tournée en Russie).

2002 – 2003 Enseignement du FLE, collège et lycée bilingues (cours de français, histoire et civilisation, atelier de théâtre), Institut Français de Bucarest, dans le cadre du Programme de coopération franco-roumain du Ministère des affaires étrangères français, Roumanie.

2001 – 2003 Formation à l’accueil de jeunes volontaires européens (cours de FLE, de civilisation, et animation) dans le cadre du Service Volontaire Européen, Association Concordia Sud/S.-Ouest.

Études de terrain

2013-2015 Observation participante de l’enseignement-apprentissage des compétences interactionnelles en cours théoriques et pratiques (restaurants-écoles) dans le cadre de la formation à l’activité de service en restauration de la licence professionnelle en Management de l’hôtellerie-restauration (Institut Paul Bocuse, Ecully, France), et travail collaboratif d’ingénierie en vue d’améliorer la formation, 24 mois, Ecully (région lyonnaise).

2010-2011 Enquête sur les modalités de positionnement de l’apprenant face à la langue étrangère et les dynamiques subjectives d’appropriation linguistique, à partir de 30 entretiens semi-directifs (étudiants en langues ou linguistique, âgés de 22 à 34 ans, de nationalités hétérogènes, possédant une longue expérience de l’appropriation du français avec un niveaux de français entre le B2 et C2 du CECRL, et une expérience d’enseignement). Montpellier, 6 mois.

2010 Enquête sur les anciens combattants français de la guerre d’Algérie issus du milieu paysan, à partir d’un récit de vie, sous la forme d’un entretien semi-directif. Aveyron, 2 mois.

2005 Participation à la révision du manuel de Français Langue Etrangère «L’oiseau bleu» en collaboration avec son auteur Eda Moiseevna Bérégovskaïa, Université Pédagogique de Smolensk, Russie, 1 an.

2002 Observations de classe de pratiques théâtrales en FLE (enseignante Gisèle Pierra) dans le cadre de l’IEFE (Institut d’Études Françaises pour Étrangers), Université Montpellier III, Montpellier, 3 mois.

Communications et publications

17/03/2017: Communication au séminaire ADIS, «La posture du chercheur en tant que personne-ressource sur le terrain de sa recherche», Laboratoire ICAR, CNRS/ENS de Lyon/Lyon 2, Lyon.

29/06-01/07/2016 : Communication au Congrès international « Où s’arrête l’école? Transformations et déplacements des frontières éducatives» SSRE 2016 (Société Suisse pour la Recherche en Education), à Lausanne, intitulée  « Considering the importance of linguistic and interactional skills at the workplace : a recent change of orientation in the table waiting vocational training ».

23/06/2016 : Participation à la «Table ronde jeunes chercheurs : Dispositifs, positionnements, statuts des données», lors des journées d’étude «Le terrain de la formation professionnelle en questions : Filmer… Quand, quoi, pour quoi, comment ?»,  Laboratoire ICAR, CNRS/ENS de Lyon/Lyon 2, Lyon.

08-10/06/2016 : Communication  «Multimodalité et transmission de compétences langagières : de l’observation des pratiques à l’ingénierie de la formation», dans le symposium «Observer la multimodalité dans les situations éducatives : quelles transpositions de la recherche à la formation ?», lors du Colloque International OPEEN & ReForm 2016 «Observer pour former», Nantes.
Publication à paraître (2017) : dans N. Blanc, V. Rivière (Eds). (2017). Observer l’activité multimodale en situations éducatives : circulations entre recherche et formation, Lyon : ENS Editions.

31/05/2016 : Communication lors du Séminaire «Formation professionnelle, pratiques et langage» portant sur «La place du chercheur dans l’analyse des compétences professionnelles : les conditions d’une recherche collaborative», organisé avec L. Veillard et P. Lambert, Laboratoire ICAR, CNRS/ENS de Lyon/Lyon 2

03/03/2016 : Communication lors du Séminaire «Formation professionnelle et langage» portant sur la thématique «Construction du cadre théorique», organisé avec L. Veillard et P. Lambert, Laboratoire ICAR, CNRS/ENS de Lyon/Lyon 2.

20-22/01/2016 : Communication au Colloque international « The Process of differentiation : language practices and their social interpretation » VALS-ASLA 2016 (Association suisse de linguistique appliquée), à Genève , intitulée «Processus de différenciation et compétences langagières : la notion d’expertise dans la formation aux métiers de service en restauration».
Publication à paraître (2017) dans le Bulletin Suisse de Linguistique Appliquée.

20-21/11/2015 : Intervenante invitée à la table ronde «Qu’est-ce qu’un professionnel de salle aujourd’hui ?» dans le cadre des 11èmerencontres François Rabelais « Recevoir : l’art et la manière » organisées par l’IEHCA (Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation), à Tours.
Vidéo en ligne à l’adresse : http://iehca.eu/fr/actualites-agenda/en-video-11emes-rencontres-francois-rabelais

30/06-3/07/15 : Communication à la Biennale internationale de l’éducation, de la formation et des pratiques professionnelles 2015 «Coopérer ?» sous l’égide de l’Unesco au CNAM de Paris, intitulée «Un cas de coopération multilatérale en formation professionnelle». Publication en ligne sur le site de la biennale.

9-12/06/2015 : Communication au Congrès 2015 du RFS (Congrès Réseau de Sociolinguistique Francophone) « Hétérogénéité et changements » à Grenoble.
Publication de la communication: Alcade-Lebrun, C. (2016). Former aux compétences communicatives dans le métier de service en restauration : apports de la sociolinguistique interactionnelle à la didactique professionnelle. In M. Matthey, A. Millet (Eds). (2016). Hétérogénéité et changement, perspectives sociolinguistiques, Actes du 2ème congrès du réseau francophone de sociolinguistique, Grenoble, 10-11 juin 2015, Cahiers de Linguistique, 42/2., pp. 185-192.

18-19/05/15 : Communication au Colloque international pour doctorants et jeunes chercheurs ICODOC 2015, organisé à Lyon par le Laboratoire ICAR en partenariat avec l’Ifé et l’ENS de Lyon, ayant pour thème « Corpus complexes et enjeux méthodologiques : de la collecte de données à leur analyse ».
Publication de la communication : Alcade-Lebrun, C. (2015). Compétences interactionnelles et métier de service en restauration : les enjeux méthodologiques d’un corpus complexe. SHS Web of Conferences, vol. 20, 1-11. DOI: 10.1051/shsconf/20152001001.http://icodoc2015.sciencesconf.org/conference/icodoc2015/boa_fr.pdf

02/10/2014 : Communication lors du Séminaire «Formation professionnelle, pratiques et langage» portant sur la thématique « Articulation de données hétérogènes et cadre théorique », organisé avec L. Veillard et P. Lambert, Laboratoire ICAR, CNRS/ENS de Lyon/Lyon 2

10-12/09/2014 : Communication avec L. Veillard à la 4th International Conference « Learning through dans for professional practice » ALAPP 2014 (Applied Linguistics and Professionnal Practice) à Genève, portant sur la potentialité de prendre en compte dans le travail d’ingénierie de la formation les dynamiques de coopération entre enseignants dans la formation au métier de service «Définir, enseigner et apprendre les compétences langagières et interactionnelles indispensables au métier de service au restaurant».

03/07/2014 : Communication lors du Doctoral Workshop du Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse.
Publiée en mars 2015:
Alcade, C. (2015). Teaching and learning linguistic and interactional skills in table waiting vocational training – How to deal with competence building? From preparation to consumption, Menu: Journal of Food and Hospitality Research, 4, 27-30.

14/04/2014 : Communication lors du Séminaire mensuel du Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse portant sur les dynamiques de formation au métier de service en restaurant-écoles «Prise en charge de la formation au service en restauration : croisement entre lieux et acteurs».

02/2014 : Alcade, C. (2014). Book review C. Heath, J. Hindmarsh, P. Luff. (2010) Video in qualitative research: Analysing Social Interaction in Everyday Life, London: Sage Publications. Methodological and ethical issues in food research, Menu: Journal of Food and Hospitality Research, 3, 58-62.

15/07/2013: Valorisation de la recherche à la soirée portes ouvertes du Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse «Rendez-vous 18h», avec proposition et animation d’un jeu-concours mettant en lien cuisine et langage (« Choisir le nom des plats en restauration gastronomique à partir de leur visuel »).

2012: Alcade, C. (2012). La préoccupation de former un « acteur social » est-elle centrale dans les politiques linguistiques éducatives européennes ? Travaux de didactique du Français Langue Etrangère, 65/66, 149-172.

2002: Alcade, C. (2002). Pourquoi le théâtre ? Mise en voix et en espace du texte en langue étrangère. Travaux de didactique du Français Langue Etrangère, 47, 13-27.

Valorisation, partenariat et activités scientifiques complémentaires

  • Dipralang

En tant que membre actif du Laboratoire Dipralang (Montpellier 3), je participe à son séminaire de recherche mensuel et aux projets de l’équipe tels que : le programme de recherche « 13-Novembre » (ANR) et l’organisation du colloque international « Désir de langues, subjectivité, rapport au savoir : les langues n’ont-elles pour vocation que d’être utiles ? » qui aura lieu les 14 et 15 février 2019. Le projet pluridisciplinaire « 13-Novembre », rassemblant (socio)linguistes, historiens, et neuropsychiatres, a pour visée d’étudier la manière dont se construit, sur une durée de 10 ans, la mémoire collective d’un événement potentiellement traumatique à l’instar des attentats du 13/11/2015 du Bataclan à Paris, et comment cette mémoire collective s’articule avec des mémoires individuelles. La perspective adoptée par notre équipe est celle de l’analyse de discours conjuguée à une démarche croisée issue de la sociolinguistique et de l’anthropologie des pratiques langagières.

  • ForPro

En tant que membre actif du groupe de recherche Formation professionnelle et langage (ForPro) du Laboratoire ICAR (Lyon 2/ ENS de Lyon / CNRS), dirigé par L. Veillard et P. Lambert, je participe à son séminaire de recherche mensuel et fais partie du comité d’organisation des journées d’étude : « Rapport aux savoirs dans la formation professionnelle : action, langage et connaissance » (prévues les 3-4/07/2018) ; « Les espaces hybrides à travers les échelles d’analyse de l’interaction » (6-7/09/2017) ; « Penser les articulations entre formation professionnelle et langage : discussion pluridisciplinaire » et « Le terrain de la formation professionnelle en questions : Filmer… Quand, quoi, pour quoi, comment ? » (22-23/06/2016) ; « Formation professionnelle initiale : quelles problématiques pour quels enjeux ? » (29/06/2015).

  • Adis

En tant que membre associé au groupe de recherche ADIS (Apprentissage, Discours, Interactions, Savoirs) du Laboratoire ICAR (Lyon 2/ ENS de Lyon / CNRS) co-dirigé par Nathalie Blanc et Laurend Veillard, je participe à son séminaire de recherche et à la journée d’étude organisée le 22/06/2018 qui ont cette année pour thème « Implications sociales et éducatives des recherches en didactique : Quelles formes de circulations entre recherche et intervention didactique ? ».

  • LLE

En tant que membre de la Pépinière interdisciplinaire du Laboratoire de L’Education (LLE, ENS de Lyon/CNRS ; partenaires UMR ICAR, UMR LARHRA, UMR Centre Max Weber, UMR Triangle, et Institut français de l’éducation), qui a pour but de développer un soutien aux recherches interdisciplinaires innovantes sur les questions éducatives et les apprentissages, je participe au projet « Les politiques éducatives à l’ère du partenariat » rassemblant des chercheurs issus d’horizons disciplinaires différents (sociologues, politistes, didacticiens, sociolinguiste, géographes) qui se sont fixés comme objectif de prendre pour objet de réflexion la question des frontières dans le domaine éducatif. Il s’agit d’interroger les manières dont sont construites, travaillées, reconfigurées les frontières entre institutions, secteurs, professions, disciplines, et curricula qui structurent l’espace éducatif.

  • RFS

En tant que membre du RFS (Réseau de Sociolinguistique Francophone), je suis les activités du réseau et participe à ses manifestations.

  • IPB

En tant que doctorante collaborant avec le Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse, j’ai participé à ses séminaires mensuels, aux réunions de l’équipe de recherche visant à partager et mettre en place les projets scientifiques, ainsi qu’aux formations à destination des doctorants du centre. J’ai également assurée des formations pour des organismes extérieurs (personnel des HCL, personnel ORPEA), et les étudiants de la licence en Management international de l’hôtellerie-restauration.

 

Formation continue

2016 Formation «Le rapport filmant(s)-filmé(s) en tant que relation sociale singulière», Christian Lallier, Laboratoire ICAR, CNRS/Lyon 2/ ENS de Lyon, Lyon.

Formation «Quel dispositif audio-vidéo pour quelle recherche? », Cellule Corpus Complexe, Daniel Valero, Justine Lascar, Laboratoire ICAR, CNRS/Lyon 2/ ENS de Lyon, Lyon.

Formation «Comment obtenir un financement de recherche en SHS après le doctorat (France et étranger)», Emilia Sanabria, Ifé, Lyon.

Formation «Après la thèse en sciences humaines et sociales», Anthony Moulin, Université Lyon2, Lyon.

2015 Ecole Thématique IR-Vidéo2 «Instrumentation des recherches pour l’analyse des données vidéo de pratiques éducatives», multi-intervenants, Laboratoire ICAR, Université Lyon 2,/ENS de Lyon, Brest.

Formation «Atelier pluridisciplinaire sur le traitement et l’analyse des données langagières dans la recherche qualitative», Patricia Lambert, Daniel Frandji, Université de Lyon/Ifé, Lyon.

Formation «Rédaction d’articles et présentation orale en anglais pour doctorants en sciences humaines et sociales», Isabelle Royer, Université de Lyon, Lyon.

Formation «Traitement de texte pour la thèse : maîtriser la rédaction et la réalisation d’un document scientifique long», Serge Molon, Ecole doctorale 3LA, Université Lyon 2, Lyon.

2014 Formation «Logiciel Transana d’analyse de vidéos de recherche», Zeynab Badreddine, Laboratoire LIRDEF, Faculté d’éducation, Université Montpellier 2, Montpellier.

Formation aux «Pratiques scientifiques : transmission, validation et diffusion des connaissances», multi-intervenants, Ecole doctorale EPIC 485, Université Lyon 2, Lyon.

Formation «IsiDoc’t : aide à la veille et à la recherche documentaire, à la gestion bibliographique, à la publication et au dépôt de la thèse (archives ouvertes et notion de droits d’auteur) », multi-intervenants, Ecole doctorale EPIC 485, Université Lyon 2, Lyon.

2009 Formation «Cadre européen et DELF/DALF nouvelles versions», multi-intervenants, CIEP (Centre International d’Etudes Pédagogiques), Sèvres.

2006 Formation «Gestion de l’hétérogénéité en classe de langue», Evelyne Bérard, responsable de formation au Centre de linguistique appliquée (CLA), Université de Franche-Comté-Institut franco-chilien de Santiago du Chili, Santiago du Chili.

2004 Formation «Animer un atelier d’écriture», Nathalie Ferrier, Bibliothèque du Centre culturel français de Moscou, Moscou, Russie.

2002 – 2003 Formation «Théâtre et activités associées en classe de FLE», Marie-Pierre Watremez, Institut Français de Bucarest, Bucarest, Roumanie.

Liste des publications sur HAL

2015

Article dans une revue

ref_biblio
Céline Alcade. Teaching and learning linguistic and interactional skills in table waiting vocational training - How to deal with competence building?. Menu: Journal of Food and Hospitality Research, Institut Paul Bocuse, 2015, Food and Hospitality Research: from preparation to consumption, 4, 〈Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse〉. 〈hal-01312459〉
Accès au bibtex
BibTex

Communication dans un congrès

ref_biblio
Céline Alcade. Un cas de coopération multilatérale en formation professionnelle. Biennale de l'éducation, de la formation et des pratiques professionnelles sous l’égide de l’Unesco au CNAM de Paris, Jun 2015, Paris, France. 〈Article en ligne〉. 〈halshs-01312677〉
Accès au bibtex
BibTex
ref_biblio
Céline Alcade. Compétences interactionnelles et métier de service en restauration : les enjeux méthodologiques d’un corpus complexe. Colloque international pour doctorants et jeunes chercheurs ICODOC 2015, organisé à Lyon par le laboratoire ICAR en partenariat avec l’Ifé et l’ENS de Lyon, « Corpus complexes et enjeux méthodologiques : de la collecte de données à leur analyse », May 2015, Lyon, France. 2015, 〈http://icodoc2015.sciencesconf.org/conference/icodoc2015/boa_fr.pdf〉. 〈halshs-01314271〉
Accès au bibtex
BibTex

2014

Communication dans un congrès

ref_biblio
Céline Alcade, Laurent Veillard. Enseigner et apprendre les compétences langagières et interactionnelles indispensables au métier du dans le service au restaurant. Fourth international conference Applied Linguistics and Professional Practice (ALAPP), 2014, Genève, Suisse. 〈halshs-01386408〉
Accès au bibtex
BibTex

<!–

–>