Enseignements

Enseignements

2020 / 2021

Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche
Université d’Aix-Marseille
Département de Lettres Modernes

  • Ateliers de maîtrise de la langue française
    Niveau licence, 44 heures équivalent TD (2 groupes)
  • Cours (CM/TD) Phonétique, phonologie, écriture
    Licence 1 en Lettres modernes, 90 heures équivalent TD (3 groupes).
  • Cours (CM/TD) Syntaxe du français
    Licence en Lettres modernes, 60 heures équivalent TD (2 groupes).

 

2019 / 2020

Chargé d’enseignement
Université de Bâle
Séminaire d’études françaises

Cours (CM) Les frontières à l’oral: types d’unités et procédures de segmentation en syntaxe
Bachelor & Master, module linguistique dans le cadre des enseignements du Département de Langues et Littératures, 28 heures.
À partir des définitions traditionnelles des unités de la syntaxe, telles que la phrase ou la proposition, nous aborderons le caractère problématique de ces unités à l’oral (Groupe de Fribourg 2012). L’objectif de ce cours est double : d’une part, nous présenterons les principales méthodes de segmentation du français parlé en syntaxe et macrosyntaxe (Lacheret-Dujour et al. 2019), accompagnées des réflexions théoriques sur lesquelles elles se fondent (Blanche-Benveniste et al. 1990, Blanche-Benveniste 2010) ; d’autre part, le traitement de cas problématiques récurrents, notamment les “disfluences” syntaxiques (Crible 2018), constituera un terrain de discussion privilégié. Pour ce faire, nous nous appuierons sur des extraits issus de bases de données en ligne, rassemblant des corpus de français parlé.
Les propositions des chercheurs remettant en question les catégories grammaticales traditionnelles (par exemple, Ford et al. 2013) seront également présentées.
Dans le cadre de ce séminaire, je supervise actuellement les dossiers (Seminararbeiten) de quatre étudiantes en lien avec les thématiques de l’enseignement.

 

Chargé d’enseignement
Université de Lorraine
UFR Sciences Humaines et Sociales

  • Cours (CM/TD) Analyse des interactions
    Master 1 en Sciences du langage, 30 heures équivalent TD.
    Ce cours propose une introduction à la linguistique interactionnelle. Dans un premier temps, nous traiterons la machinerie des tours de parole, l’organisation préférentielle dans la conversation, les réparations, la gestion topicale. Ensuite, nous focaliserons notre attention sur la caractérisation séquentielle et interactionnelle de certaines  configurations syntaxiques ; la pertinence des ressources multimodales pour l’étude de la langue parlée en interaction sera également abordée.
  • Cours (CM/TD) Sociolinguistique des interactions
    Master 1 en Sciences du langage, 24 heures.
    L’approche sociolinguistique des interactions verbales fait appel à différents outils d’analyse afin d’appréhender le discours à la fois comme construit de manière séquentielle, c’est-à-dire construit tour par tour par les productions langagières des locuteurs, et lié à des éléments situationnels. Nous verrons que l’analyse interactionnelle de certains marqueurs du discours permet de saisir l’ancrage contextuel de ces formes et de délimiter leurs fonctions.

 


2018 / 2019

Chargé d’enseignement
Université de Bâle
Séminaire d’études françaises

Cours (CM) Syntaxe, discours et interaction : les agencements de l’oral
Bachelor & Master, module linguistique dans le cadre des enseignements du Département de Langues et Littératures, 24 heures.
Ce cours se focalisera sur certains faits syntaxiques et configurations discursives du français parlé en interaction. L’exploration de bases de données recueillant des corpus oraux (CLAPI, ESLO, OFROM, TCOF, entre autres) fournira une base empirique pour l’illustration des constructions syntaxiques dites « non marquées », des dispositifs (Blanche-Benveniste et al. 1990), ainsi que de configurations spécifiques telles que les dislocations, les objets antéposés et les clivées. Nous aborderons l’analyse que les approches macrosyntaxiques (de tradition aixoise, Blanche-Benveniste 2010, et fribourgeoise, Groupe de Fribourg 2012) proposent pour ces configurations. Une mise en perspective sera opérée en considérant les études que certains chercheurs ont menées dans un cadre informationnel (Lambrecht 1994) et interactionnel (par exemple, Pekarek Doehler et al. 2015).

 

Chargé d’enseignement
Université Lumière Lyon 2
Institut des Sciences et Pratiques d’Éducation et de Formation
UFR Lettres, Sciences du Langage et Arts

  • Cours (CM) Grammaire du français : normes et usages
    Licence 1 en Sciences de l’éducation, 29 heures équivalent TD.
    De la grammaire prescriptive à la grammaire des usages, une perspective critique. Les catégories grammaticales traditionnelles : noms, déterminants, verbes, adjectifs, pronoms, adverbes, conjonctions, prépositions, interjections. Les constituants syntaxiques et leurs fonctions : étude de la validité des critères de définition (sémantiques, morphologiques et distributionnels). La dimension syntagmatique et les organisations paradigmatiques (effets de listage).
  • Cours (TD) Sociolinguistique
    Master 1 en Sciences du langage [en collaboration avec V. Piccoli], 10,5 heures.
    Les objets et les méthodes de recherche en sociolinguistique. Variations et normes, les communautés de locuteurs, éléments de sociolinguistique variationnelle (W. Labov). L’ethnographie de la communication : la compétence de communication et le modèle SPEAKING (D. Hymes). La sociolinguistique interactionnelle de J. J. Gumperz: les indices de contextualisation, l’activité langagière. Les identités (socio)linguistiques, les identités dans l’interaction. La discrimination linguistique, la glottophobie.

 

2017 / 2018

Chargé d’enseignement
Université Lumière Lyon 2
Institut des Sciences et Pratiques d’Éducation et de Formation
UFR Lettres, Sciences du Langage et Arts

  • Cours (CM) Grammaire du français : normes et usages
    Licence 1 en Sciences de l’éducation, 94,5 heures équivalent TD (3 groupes).
    De la grammaire prescriptive à la grammaire des usages, une perspective critique. Les catégories grammaticales traditionnelles : noms, déterminants, verbes, adjectifs, pronoms, adverbes, conjonctions, prépositions, interjections. Les constituants syntaxiques et leurs fonctions : étude de la validité des critères de définition (sémantiques, morphologiques et distributionnels). La dimension syntagmatique et les organisations paradigmatiques (effets de listage).
  • Cours (TD) Sociolinguistique
    Master 1 en Sciences du langage [en collaboration avec E. Chernyshova et V. Piccoli], 7 heures.
    Variations et normes, les communautés de locuteurs, éléments de sociolinguistique variationnelle (W. Labov). L’ethnographie de la communication : la compétence de communication et le modèle SPEAKING (D. Hymes). La sociolinguistique interactionnelle de J. J. Gumperz : les indices de contextualisation, l’activité langagière. Les identités (socio)linguistiques, les identités dans l’interaction. La discrimination linguistique, la glottophobie.

 

2015 / 2016

Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche
Université d’Aix-Marseille
Département de Lettres Modernes

  • Cours (CM/TD) Phonétique, phonologie, écriture
    Licence 1 en Lettres modernes, 98 heures équivalent TD (2 groupes).
    Introduction à la phonétique et au système phonologique du français moderne : transcription phonétique, éléments de description articulatoire, analyse en phonèmes, allophones en distribution libre et en distribution complémentaire, réflexion sur certains faits de variation linguistique. Le système orthographique du français moderne : graphèmes simples, digrammes et trigrammes, valeurs phonographiques, idéographie et orthographe grammaticale.
  • Cours (CM/TD) Introduction à la syntaxe du français moderne
    Licence 2 en Lettres modernes, 98 heures équivalent TD (2 groupes).
    La notion de construction verbale, étude des fonctions grammaticales liées au verbe, élément prédicateur : relations de valence, relations d’adjonction ; la réalisation des places de constructions : organisations paradigmatiques et effets de listage, réalisations zéro, double-marquage ; les dispositifs de la rection : clivées et pseudo-clivées.

 

2014 / 2015

Chargé d’enseignement
Université Lumière Lyon 2
UFR Lettres, Sciences du Langage et Arts

  • Cours dans le cadre des TD Pragmatique
    Licence 3 en Sciences du Langage, 2 heures.
    « Qu’est-ce que la pragmatique ? Précurseurs et fondateurs ».
  • Cours dans le cadre des TD Corpus de Langue Parlée en Interaction
    Master 2 en Sciences du Langage, une heure.
    « Accord / désaccord et positionnements épistémiques ».

 

2013 / 2014

Chargé d’enseignement
Université Lumière Lyon 2
UFR Lettres, Sciences du Langage et Arts

Cours (TD) Pragmatique
Licence 3 en Sciences du Langage [en collaboration avec I. Colón de Carvajal], 14 heures.
La théorie des actes de langage (J. L. Austin, J. R. Searle), les critiques interactionnistes à la théorie des actes de langage, l’approche microsociologique de E. Goffman, l’analyse du discours de Sinclair & Coulthard, l’analyse du discours en interaction de C. Kerbrat-Orecchioni, l’analyse conversationnelle (H. Sacks, E. A. Schegloff, G. Jefferson) et la sociolinguistique interactionnelle (J. J. Gumperz).

 

2012 / 2013

Chargé d’enseignement
Université Lumière Lyon 2
UFR Lettres, Sciences du Langage et Arts

  • Cours (TD) Pragmatique
    Licence 3 en Sciences du Langage, 42 heures (2 groupes).
    La théorie des actes de langage (J. L. Austin, J. R. Searle), les critiques interactionnistes à la théorie des actes de langage, l’approche microsociologique de E. Goffman, l’analyse du discours de Sinclair & Coulthard, l’analyse du discours en interaction de C. Kerbrat-Orecchioni, l’analyse conversationnelle (H. Sacks, E. A. Schegloff, G. Jefferson) et la sociolinguistique interactionnelle (J. J. Gumperz).
  • Séminaire (TD) Corpus de Langue Parlée en Interaction
    Master 2 en Sciences du Langage, une heure.
    « Requêtes multi-token dans la base de données CLAPI »

 

2010 / 2011

Assistant de langue italienne
Académie d’Aix-Marseille

Cours et ateliers linguistiques dans trois lycées marseillais (Lycée Marseilleveyre, Lycée-Collège Honoré Daumier, Lycée Hôtelier Régional), 252 heures.